L'atelier

Pourquoi ?

Suite à plusieurs projets menés au Sénégal, le groupe a souhaité diversifier ses actions dans d'autres pays d'Afrique Francophone. ATAA a fait un appel à projets. Le projet du TOGO a été sélectionné car il correspondait à notre éthique et à la qualité que nous demandons.

Projet :

L’objet du projet est de construire un atelier à Pagala gare (village du centre du Togo) pour la fabrication et le stockage de produits alimentaires à partir du soja et du mil. Le bâtiment intégrera un moulin supplémentaire et pourra à terme avoir d'autres usages comme la fabrication de confiture et fruits confits.
ATAA est entré en contact avec l'association Meilleur Devenir dont le siège est basé à Caen et au Togo qui est le lieu historique de l'association. Meilleur Devenir dont le référent est Ahonda Kokou permettra à ATAA de réaliser sa mission dans le village de Pagala gare.
Le projet a été initié suite à une demande exprimée par la coopérative des femmes qui souhaite développer l'activité qui existe déjà mais dans des conditions d'exploitations précaires.

Gestion du projet :

ATAA a établi en concertation avec Meilleur Devenir, un budget global et une feuille de route pour l'ensemble de l'opération.
L'étude initiale du bâtiment a été réalisée au Togo. Les plans et le chiffrage de la construction future ont été validés par un membre d'ATAA expert en bâtiment.
Le projet comprend également:

  • La fourniture d'un moulin industriel
  • La formation des femmes pour la fabrication, la gestion et la maintenance.

Financement :

Le montant global de l'opération s'élève à 21 256 €. La participation financière d'ATAA est de 13 128 €.
Le reste du financement est assuré par d'autres co-financeurs partenaires de Meilleur Devenir.
Les sommes engagées seront remboursées par la coopérative des femmes crée à cette occasion au compte de microcrédit du village, selon les termes d’une convention passée entre les partenaires.

L'inauguration de l'atelier Kougnon Dema de Pagala Gare a eu lieu le mercredi 14 mars 2017 en présence des autorités locales.
Les femmes de Lidaou ont pris possession des locaux avec la remise des clés par le préfet lors de cette inauguration.

 

Page générée en 0,0459 s